Un apophtegme est un précepte, une sentence, une parole mémorable ayant valeur de maxime.

Quelques exemples pour se distraire :

Les moulins ? C’était mieux à vent !

Quand on voit beaucoup de glands à la TV, il faut changer de chêne !

Si le ski alpin…qui a le beurre et la confiture ?

Un prêtre qui déménage, a-t-il le droit d’utiliser un diable ?

Je m’acier ou je métal ? Que fer ?

 

Est-ce que personne ne trouve étrange qu’aujourd’hui les ordinateurs demandent à des humains de prouver qu’ils ne sont pas des robots ?

Si Gibraltar est un détroit, qui sont les deux autres ?

Lorsqu’un homme vient d’être embauché aux pompes funèbres, doit-il fait une période décès ?

Je n’ai jamais compris pourquoi le 31 mai était la journée sans tabac, alors que le lendemain c’est le 1er juin !

Est-ce qu’à force de rater son bus on peut devenir ceinture noire de car raté ?

Vous connaissez l’histoire du mouton qui court jusqu’à perdre la laine ?

Quand un couple se surveille, on peut parler de “communauté réduite aux aguets”

L’enfant est un fruit qu’on fit !

C’est curieux, se faire refaire les seins, ça coute la peau des fesses !

De nos jours, l’assistance à personne en danger se résume à assister au danger… !

Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir !

L’ironie c’est quand tu rentres en prison pour vol de voiture et que tu sors pour bonne conduite !

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu hais !

C’est mathématique : Un cocu est un entier qui perd sa moitié par un tiers !

Si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à nous les communiquer.