Une des conséquences économiques de la pandémie covid, c’est, on pouvait s’en douter, la dégradation des comptes sociaux et des cotisations sociales. Après 4 ans de gel des pensions (2014/ 2017), puis une revalorisation partielle de 0,6% en 2018 et 1% en 2019, le conseil d’administration de l’Agirc/Arcco a décidé, ce jeudi 8 octobre, un nouveau gel des pensions. Alors que les comptes étaient repassés dans le vert en 2019 du fait de ces non revalorisation, c’est encore une perte du pouvoir d’achat des retraités qui est décidé. Certes le contexte économique dégradé va de nouveau créer des déficits dans les caisses de retraite (sécu et complémentaires), mais il y a aussi les décisions d’exonérations de cotisations, décidées par le gouvernement qui sont pas compensées aux caisses. Le report des charges va lui assécher la trésorerie des caisses et vider les réserves, qui doivent être de 6 mois de prestations.

Pour le calcul de sa pension, la valeur du point Agirc/Arcco reste donc à 1,2714€. La valeur d’achat d’un point pour les actifs étant elle de 17,3982€.