Les salariés du régime général bénéficient en complément de la retraite sécurité sociale, d’une retraite calculée sur un système à points. La CFDT revendique que ce système devienne universel et permette la disparition des 42 régimes existants.

Ce dispositif rendu obligatoire fin 1972 est géré par les partenaires sociaux (le patronat et les 5 syndicats CFDT, CGT, FO, CFTC, CGC). Il a fait et fait la preuve que ça fonctionne pour peu que l’on fasse confiance aux partenaires sociaux.

L’association « clés du social » nous en dit un peu plus : cliquez ICI