Bon ben commençons par le début, pour aujourd’hui Marcel le bûcheron sera notre chauffeur, départ de la maison à 13h15, rendez-vous sur le parking de Super U pour la prise en charge de la fée Viviane qui après avoir fait 3 fois le tour d’un rond-point parvient à nous rejoindre. Direction St-Renan pour retrouver le reste du groupe, c’est-à-dire Dédé œil de lynx, Anne-Marie, Michel et sa femme Maguy, Bernard dit champignon et Marie-Paule Le Berre, femme de M. Le Berre grand maître du syndicalisme bibusien, absent de la rando car il avait le nez en feu.

Le départ est cool, je dirais même très cool. Il est 14h15, un premier groupe se forme avec Viviane, Nicole et moi même, derrière Anne-Marie, Maguy et Marie Paule, et pour fermer la marche je vous le donne “Emile”, Dédé, Marcel et Bernard ou si vous préférez, œil de lynx, le bûcheron et champignon. Ah là là… pire que des femmes en pleine dissertation, bref ça marche mais ça cause.
Aujourd’hui 11,5 km de prévu autour des lacs de St-Renan (4 lacs), pas de dénivellé au programme, mais un petit vent froid et un peu de pluie… Rien de grave et comme le dit mon ami chinois : “ce n’est pas le but de la promenade qui est important mais les petits pas qui y mènent”. Eh oui la marche c’est avant tout un moyen comme un autre d’avancer en mettant un pied devant l’autre. Bon ben c’est pas tout mais nous voici au point de ravitaillement après 5 km, petite pause car la pluie est de la partie.

Nous repartons pour les 6,5 derniers kilomètres. Canards, poules d’eau, hérons font partie du paysage, rencontre avec un ancien de Bibus, Jacques Paul. Pour la fin du parcours, nous passons par le centre ville de St-Renan, Marcel a la larme à l’oeil en passant devant le restaurant Kermarrec, moi aussi d’ailleurs. C’est là qu’avec nos belles nous avons ripaillé pour nos noces. Passage devant l’ancien repaire de loups du club moto MCA. Je me revois blouson de cuir sur le dos, bottes et gants de cuir (non non pas glands de cuir… GANTS de cuir), ma moto garée sur la place… Que du bonheur !

Bref, la balade se termine dans la bonne humeur, au compteur 11,8 km… pas mal.
A bientôt sur un autre circuit.

Patrick… à pluche les pouloutes